L’automesure, des applications mobiles au vêtement intelligent

Le Quantified Self, ou l’automesure, prend une ampleur considérable. Souvent associé aux applications mobiles (sommeil, sport, données de santé…), il existe pourtant de nombreuses technologies, à la pointe de l’innovation, pour accompagner patients et personnels médicaux.

outils de mesure

Outre les applications mobiles, des montres ou bracelets intelligents commencent à s’afficher sur les poignets, plus particulièrement pour mesurer ses performances sportives ou ses données de santé. Des pilules avec capteurs incorporés commencent à fleurir sur le marché américain. Ingérées, elles permettent de mesurer, par exemple, la température du corps. Associées à des patchs connectés, que l’on place sous la poitrine, elles permettent de suivre sa prise de médicament (ou celle de ses proches), son activité physique, ses nuits de sommeil… Le même usage est prêté aux implants sous-cutanés.

vetement_intelligentBeaucoup moins intrusifs, ce sont les vêtements intelligents qui, aujourd’hui, sont à la pointe de l’innovation. Grâce à leurs capteurs, ils sont capables de mesurer la respiration, le rythme cardiaque mais aussi le nombre de calories brûlées, l’état émotionnel ou encore, plus classiquement, le nombre de pas effectué ou encore l’activité physique.

Plus qu’une satisfaction de l’automesure, le Quantified Self peut apporter aujourd’hui de réels bénéfices dans le suivi des patients et l’optimisation du parcours de soin. Les vêtements intelligents ont toute leur place pour remplacer certains capteurs, respiratoires en particulier, toujours difficiles à gérer pour les enfants, par exemple.

 

L’avis de l’expert, le Dr Sylvie Royant-Parola :
La plupart de ces applications et outils de mesure sont pour le moment de l’ordre du gadget, peu fiables dans les résultats, mais sympas pour un cadeau  –  quoi qu’un peu chers  –  ou destinés à certains geeks, nombrilistes obsédés par leur performance et leur fonctionnement. Néanmoins cette tendance s’accompagne de la naissance de produits vraiment innovants comme ces vêtements intelligents qui remplaceront demain des capteurs utilisés en médecine, permettant notamment de faire un diagnostic de syndrome d’apnées du sommeil.

Ce contenu a été publié dans Actualités, On en parle, Technologie, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.