Des fibres musculaires uniques dans le palais…

Une équipe suédoise vient de découvrir une particularité des fibres musculaires dans le palais qui pourraient bien permettre de mieux comprendre la physiologie du syndrome d’apnée du sommeil.
Le palais, paroi supérieure de notre cavité buccale, est constitué du palais dur formé par la réunion d’os (au 2/3 avant) et du palais mou, assemblement de 5 muscles.
Les cinq muscles composant notre palais mou sont étroitement liés aux fonctions essentielles que sont la respiration, la déglutition, la phonation et dans le fonctionnement de la trompe d’Eustache.
Dans les fibres musculaires de notre corps, il existe, pour faire fonctionner nos muscles, deux protéines clefs qui sont la desmine, qui maintient la structure de la fibre musculaire pendant la contraction, et la dystrophine qui permet la génération de la contraction musculaire en reliant les filaments d’actine et de myosine à la membrane de la fibre musculaire.
Les chercheurs ont été étonnés de ne trouver dans les muscles du palais mou ni desmine, ni dystrophine. Pour que la cellule musculaire garde sa structure et transmette la contraction musculaire des filaments d’actine et de myosine sans dystropine cela implique donc un mode de fonctionnement unique par un autre processus méconnu jusqu’à maintenant.
La question qui se pose maintenant est de savoir si le manque de ces deux protéines responsables de la structure de la cellule pourrait augmenter la susceptibilité des muscles du palais à des traumatismes induits par le ronflement. Ainsi les muscles traumatisés auraient plus de risque de dysfonctionner et ne seraient plus capables d’assurer la perméabilité des voies aériennes supérieures.

Des nouvelles pistes de recherche s’ouvrent donc pour mieux comprendre le fonctionnement des muscles des voies aériennes supérieurs dans la genèse des apnées du sommeil, et peut-être, dans un second temps pour trouver de nouveaux traitements pour le syndrome d’apnées du sommeil …

palais

Source : Journal of Anatomy 24 NOV 2015DOI: 10.1111/joa.12417 Unique expression of cytoskeletal proteins in human soft palate muscles

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.