PPC ou ventilation artificielle

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Profile photo of Doc som Doc som, il y a 3 ans et 4 mois.

Créateur Sujet
17/10/2013 à 10:15 #32740
Profile photo of Papa Troll
Papa Troll

Bonjour à tous,

Je vous écris de l’hosto où j’en suis à mon quatrième somnocheck. (Beaucoup d’apnée et 77% seulement de saturation en O2 quand je ne suis pas instrumenté). Première nuit ici magnifique avec un S9 Autoset. A peine qq apnées résiduelles. Deuxième nuit bien à mon goût, mais la sonde abdominale du somnocheck a remonté sur mon thorax et (je sais pas si c’est lié ou pas), on se met à me trouver des apnées centrales => du coup, changement de machine, on quitte le PPC pour de la ventilation avec un S9 AutoRest CS powerWave, et j’ai des sensations toutes différentes:

– En PPC, je respire à mon rythme et la machine suit. En ventilation, si je traîne un peu avant de ré-inspirer, une machine infernale essaie de me gonfler comme un ballon de baudruche. C’est peu agréable comparé à de la PPC.

– J’ai pas l’impression d’avoir bien dormi avec la ventilation.

Alors, j’ai plusieurs questions pour vous, déjà utilisateurs:

1) Est ce que j’ai bien des apnées centrales importante? Le S9 m’indiquait un taux d’IAC de 2.6 la nuit où mon capteur somnocheck s’est déplacé. J’avais l’impression d’avoir bien dormi. IAH à 8.9 et IA tot à 7.7, c’est mieux que sans, mais est-ce bien? Le médecin n’a pas regardé ces valeurs, se basant seulement sur le somnocheck.

2) Quelles sont les conséquences à long et court terme d’une ventilation forcée en lieu d’une PPC? J’ai l’impression de moins bien dormir, vais-je m’habituer? Y-a-t-il un risque à long terme de paresse musculaire de mon système respiration qui n’aura aucun effort à faire 1/3 de la journée?

Merci d’avoir lu ce long post, j’angoisse un peu, craignant de me faire prescrire une quincaillerie trop lourde pour une simple erreur de mesure…

3 réponses de 1 à 3 (sur un total de 3)
Auteur Réponses
Auteur Réponses
21/10/2013 at 10:55 #32994
Profile photo of Doc som
Doc som

Le somnocheck est un enregistreur qui ne prend en compte que les capteurs respiratoires. S’il y a un souci ce n’est pas en réitérant cet examen qu’on va avancer; Il y a plusieurs éléments à considérer: l’index d’apnées, les mécanismes mis en jeu et le fractionnement du sommeil. Le seul examen qui peut y répondre est une polysomnographie (avec des capteurs EEG qui permettent de mesurer la durée du sommeil , et donc de donner un IAH exact!). Pour ce qui est du mécanisme, en effet les ceintures peuvent poser problème, le moyen de référence est d’avoir une sonde oesophagienne, pas super agréable, mais ça permet vraiment de mesurer les pressions.Enfin le fractionnement du sommeil (sur une PSG) est aussi un excellent indicateur pour voir la qualité du sommeil.
Sinon il faut faire des tests. Différentes situations, différents réglages, voir comment vous réagissez, et adapter… Y compris avec une PPC simple. Dès que c’est stabiliser refaire un examen de contrôle.
Donc surtout faites savoir comment vous vivez les choses. Vous avez besoin d’un appareil, et c’est vous qui pourrez dire si le réglage vous convient car de votre confort dépend votre observance.
Bonne journée

20/10/2013 at 22:04 #32956
Profile photo of Papa Troll
Papa Troll

Merci de la réponse, DocSom, on se sent moins seul (je suis de retour à l’hôpital après une perm pour le WE)…

Pour la question du nombre important de somnocheck, je peux préciser (je ne suis pas dans un protocole particulier):

– Le premier (fait à domicile) servait visiblement à détecter si oui ou non j’étais un cas sérieux d’apnées du sommeil: somno sans aide respiratoire.

– Le second était un test de correction avec une PPC (S9 autoset) fait à l’hopital: super résultat, division du nombre d’apnées par plus de 10, retour à une sat O2 correcte. On me parlais départ imminent, après une nuit de confirmation et de paufinage des réglages. Pas de résultats de la nuit via le S9: j’avais pas encore lu le manuel.

– Le troisième test (donc toujours PPC) a été une mauvaise surprise: je me suis réveillé en forme mais on m’a dit que j’avais fait plein d’apnées centrales. Or cette nuit la, le capteur abdominal du somnochek était gentiment remonté sur mon thorac (je l’ai replacé à 4h du matin). Je me demande si ce déplacement du capteur (signalé) n’a pas une incidence sur l’interprétation des résultats. Bref, devant des apnées centrales, on décide de me passer sous ventilation (« c’est presque la même machine monsieur », mon oeil!). IAH à 8.9 et IAC à 2.6. (IA Tot 7.7)

– Quatrième test, avec cette sois une S9 Autorest CS PaceWave (le C9 fait toute la différence). Param: Mode ASV et EPAP 6. Là, je déchante devant la machine pendant la période d’endormissement, mais bon, je dors avec. Résultats mauvais (et sale impression de gueule de bois le matin), Taux de sat min à 77%, comme sans appareil. S9: IAH 36.2 et IATot 31.3 !!

– Cinquième test vendredi: la pression max de la ventilation a été baissée et c’est moins désagréable. Réveil pas terrible non plus. Pas de résultats: l’hosto n’avait plus de somnocheck dispo cette nuit la, on recommencera ce soir. S9: IAH 32.9 et IAtot 26.2

– Cinquième test bis ce soir. J’ai regardé le paramétrage et il a changé: je suis passé d’ASV EPAP 6 en ASVAuto avec une EPAP entre 4 et 8 (ça me semble bas). Réponse demain…

J’ai bien indiqué mes préférences pour la PPC (chaque fois que je voyais un médecin depuis que j’ai tenté la ventilation), mais je m’inclinerais devant des résultats cliniquement meilleurs de la ventilation si ils existaient. Je compte demander à voir l’ensemble des résultats des tests côte à côté, en me basant essentiellement sur la saturation en oxygène comme critère de choix.

Dans mes questions bêtes:

– Quelle est la fiabilité des stats produites par le S9 sur les apnées (ça avait l’air conforme à mon ressenti et ResMed vend un logiciel d’analyse de log qui a l’air de produire des résultats assez détaillés)??? Je me pose particulièrement la question dans la mesure où, la nuit maudite du détachement de capteur, le somnocheck et le S9 n’étaient pas du tout d’accord sur mes apnées.

– Peux ont comparer l’indice d’apnées total des S9 PPC et des S9 ventilation? (IATot vs IATot)? (je ne vois pas pourquoi on ne pourrais pas mais bon, on ne sait jamais)…

Bonne journée (ou bonne nuit plutôt!) à tous!

19/10/2013 at 17:07 #32884
Profile photo of Doc som
Doc som

Bonjour Papa Troll,
Difficile de vous répondre sans avoir tous les éléments, en particuliers le type d’événements respiratoires que vous avez à l’origine. Si le mécanisme original est de type obstructif une PPC suffit (se pose alors la question de l’autopilotée ou de pression constante) . A vous de faire savoir à votre médecin quel confort vous avez pour qu’il en tienne compte dans la prescription. Une question, pourquoi 4 somnocheck? Est vous dans un protocole? Y a -t-il des problèmes particuliers qui nécessitent de réitérer l’examen?
Bien cordialement

3 réponses de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.