apnée du sommeil centrale modérée

Accueil Forums Participer à la communauté apnée du sommeil centrale modérée

Ce sujet a 14 réponses, 7 participants et a été mis à jour par Profile photo of mimi2002 mimi2002, il y a 7 mois.

Créateur Sujet
07/07/2014 à 14:30 #36965
Profile photo of randomp
randomp

Bonjour,
Suite à une fatigue chronique j’ai passé une polysomnographie qui retrouve une apnée centrale à 27 apnées par heure.
On ne m’a pas proposé de m’appareiller, bien au contraire les médecins ont dit que ce chiffre n’expliquait pas ma fatigue.
Sachant que, d’après ce que j’ai compris, on appareille à partir de 30 apnées par heure, j’aimerais comprendre pourquoi ma fatigue ne pourrait pas être expliqué par les apnées. Est -ce un mensonge parce qu’ils n’ont rien d’autres à proposer à part l’appareil et qu’ils sont obligés de suivre les recommandations à savoir être au-dessus de 30? Est-ce que franchement à 3 apnées près la différence est significative?
Merci

14 réponses de 1 à 14 (sur un total de 14)
Auteur Réponses
Auteur Réponses
21/01/2017 at 05:00 #37456
Profile photo of mimi2002
mimi2002

Désolé pour le lapse de temps pour ta réponse mais pour se qui est du laboratoire,moi je suis aller chez biron une clinique du sommeil au privé su cout de 1500$ pour polysomnographie et j’ai été très satisfaite car j svais une chambre privée avec ma salle de bain et pour se qui est de l installation de l équipements sur moi ca cest bien passé ca ma pris un peu plus de temps a m endormir que chez moi mais j’ai réussi au bout de 30 mi à dormir.Je suis satisfaite du service et de la qualité de la chambre etc..,je regrette pas dutout dy avoir été,ma vie est changer p’jr le mieux!

10/11/2016 at 19:15 #37427
Profile photo of mathias
mathias

Bonjour mimi2002, tu dis avoir passé une polysomnographie. Ca m’intéresse d’avoir ton retour d’expérience à ce sujet car je dois en passer une prochainement mais je ne sais pas du tout à quoi m’attendre même si je me suis renseigné un peu sur le web (sommeilapnee). Peux-tu me préciser s’il est facile de s’endormir en laboratoire ? Je crains de ne pas pouvoir fermer l’oeil avec tout ces équipements autour de moi. Je ne suis pas certain non plus de devoir utiliser la PPC. Tout dépend des résultats je crois…

19/10/2016 at 21:43 #37420
Profile photo of mimi2002
mimi2002

Bonjour,je viens de te lire et j ai vécu la même chose car j avais fais une analyse a partir de mon lit car c etais moins dispendieux mais pour cause,ils n ont pas voulu me donner la machine pour la même raison que toi.J ai du demander une 2ime analyse une polysomnographie complète en laboratoire se qui a permis de découvrir plusieurs problématiques dont je fais 2 sortes d apnée apné centrale et apné obstructive enplus de souffrir du syndrome des jambes sans repos,de somniloquie…Tout ca a permis d avoir acces enfin a une machine ppc deplus,j ai du faire plusieurs examen et ont n a decouvert une tumeur sur mon hypophyse non cancéreuse mais qui cause plusieurs débalancement comme une problématique avec ma thyroide donc je prend medicament syntroid et une insuffisance surrenale de cortisol donc je dois prendre cortef…le cortisol les humains normaux en produit beaucoup aux petites heures matinales ce qui même aux gens a se réveiller graduellement et en cas de stress le corps en produits mais moi j en produit pu donc c est une des raisons pourquoi j ai enormement de difficulté a sortir du lit.Je suis si fatigué que je pourrais dormir sans arrêt .Deplus je me lève pour faire pipi plusieurs fois par nuit.donc je te conseille de faire des examens supplémentaire car ont sait jamais.

05/10/2016 at 16:15 #37418
Profile photo of fleurdelegie
fleurdelegie

en fait si la fatigue persiste après être appareillée il peut s’agir d’apnée centrale dont j’avoue ne pas avoir tout compris. La machine a été paramétrée mais si mon niveau de mes apnées centrales ne s’améliore pas,il faudra sûrement changer de machine

26/09/2016 at 17:59 #37409
Profile photo of PapyPierre
PapyPierre

Bonjour Randomp,
Avant tout quel examen a été pratiqué une somnographie faite à la maison ou une polysomnographie faite à l’hôpital? Un exemple une somnographie m’a été faite et 6 mois plus tard une polysomnographie là le pneumo. Qui est un ami m’a gardé avec lui pour consulter les résultats ils a levé les bras au ciel nous étions à 97 événements heures. Par un concourt de circonstance j’était appareillé moins d’une semaine. Donc une deuxième avis s’impose c’est important. Très cordialement. Pierre

06/09/2016 at 13:05 #37394
Profile photo of fleurdelegie
fleurdelegie

j’ai 45 apnée par heure, je suis donc appareillé mais je reste fatiguée et pour cause mon traitement pour la bipolarité en est la cause (anxiolytique et somnifère). j’ai un peu de mal à l’accepter mais je n’ai pas le choix. Si de diminuer certains paramètres

09/08/2014 at 14:25 #36984
Profile photo of docmorphee
docmorphee

Les apnées centrales sont peu désaturantes et entrainent peu d’hypocapnie. La dépression peut donner une fatigue importante mais elle ne donne pas d’apnées centrales de manière isolée. Il y a certaines causes métaboliques et endocriniennes à l’origine d’ apnées centrales ainsi que la prise de dérivés morphiniques. Bref il faut continuer l’enquête avec votre médecin pour éliminer , au fur et à mesure, les différentes causes. Pour ce qui est de la dépression, il y a des formes où la personne refuse (inconsciemment) le diagnostic, et ce n’est donc pas du registre de la volonté. Restez ouvert sur tous les diagnostics .
Bonne journée

24/07/2014 at 18:46 #36976
Profile photo of randomp
randomp

Le problème c’est que je ne suis pas d’accord avec le diagnostique de dépression, et je ne vois pas pourquoi j’irais mentir puisque j’écris de manière anonyme.
Je veux bien prendre des antidépresseurs pour faire plaisir au psy mais au vu des nombreux effets secondaires je suis pas sûr que ça soit une bonne idée.

Ce sujet me fait penser que si mettre du temps à s’endormir augmente le risque d’apnées alors peut être que je n’ai fait des apnées que le jour de la polysomnographie puisque c’est particulièrement difficile de s’endormir dans ces conditions et dans ce cas qu’on serait parti sur un mauvais diagnostic.
Parce que j’ai beau être stressé, mes gaz du sang n’ont jamais mis en évidence d’hypocapnie.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans par Profile photo of randomp randomp.
23/07/2014 at 22:27 #36975
Profile photo of docmorphee
docmorphee

Bonsoir,
Si vous êtes stressé l’aide d’un psy pourra être utile. Les rapports entre les troubles du sommeil et la dépression sont très forts. La dépression s’accompagnent de troubles du sommeil, des troubles du sommeil sévères peuvent se compliquer de dépression. Mais c’est un diagnostic compliqué. Pour soi, mais aussi vis à vis des autres; S’accepter comme déprimé est accepter qu’on peut être fragile à l’inverse des valeurs de notre société qui valorise une image de fonceur, charmeur, gagneur. De surcroit la dépression prend de multiples visages, parfois masqué (si , si, ça existe et elle porte même ce nom!). Vous avez tout à gagner d’essayer un traitement. Et si il marche, vous vous sentirez tellement mieux! Dépression et apnées du sommeil sont de surcroit très souvent liés. Essayez, et dites nous!

20/07/2014 at 19:37 #36974
Profile photo of randomp
randomp

Le psy, après un interrogatoire, en est arrivé à la conclusion que je suis dépressif ce que j’ai nié farouchement, déjà parce qu’il me semble pas que ce soit la cas et ensuite parce que je voyais pas le rapport avec les apnées, pour moi c’était pas le problème. Je lui ai dit que j’étais stressé mais que je dormais bien la nuit. C’est lui qui m’a dit que si j’avais eu 30 apnées par heure on m’aurait appareillé mais qu’à 27 on ne faisait rien c’est pour ça que j’ai créé ce sujet. Il a parlé de découvertes fortuites pour ces apnées. Donc comme il me semblait qu’il était à côté de la plaque j’avais pas prévu d’y retourner.

18/07/2014 at 16:03 #36972
Profile photo of Zephyrus
Zephyrus

Je suis ravie que votre bilan cardio et IRM n’ont rien retrouvé – c’est une très bonne nouvelle! Vous allez vous en sortir mais je pense qu’il faut apprendre comment mieux gérer le stress afin de faciliter votre endormissement. Votre médecin du sommeil vous avez orienté vers un psy pour ce raison, pas parce qu’il pense que les apnées sont dans votre tête! Que dit votre psy?

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 1 mois par Profile photo of Zephyrus Zephyrus.
13/07/2014 at 11:39 #36971
Profile photo of randomp
randomp

Merci beaucoup pour ces explications.J’ai effectivement fait un bilan avec IRM cérébrale et échographie cardiaque qui ne retrouvent rien d’anormal.
Les médecins m’ont donc envoyé voir un psychiatre, et je l’ai un peu mal pris parce que j’avais l’impression de pas être pris au sérieux.
J’ai essayé de faire du sport et de sortir davantage au soleil mais franchement j’ai pas vu la différence.
Par contre c’est vrai que je suis très stressé, en même temps c’est aussi un effet secondaire des apnées. Bref je vois pas trop comment je vais m’en sortir.

13/07/2014 at 11:38 #36969
Profile photo of randomp
randomp

,

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 1 mois par Profile photo of randomp randomp.
11/07/2014 at 15:27 #36967
Profile photo of Zephyrus
Zephyrus

Les apnées centrales ne sont pas de tout comme les apnées obstructives et d’ailleurs ne répondent pas à une appareillage classique. Souvent, chez les jeunes, il sont du à une instabilité respiratoire à l’endormissement. Que se passe-t-il? En effet le taux de dioxyde de carbone dans le sang détermine la fréquence de la respiration. Quand on s’endort, le cerveau permet un taux de dioxyde de carbone plus élevé qui fait en sorte qu’on respire moins souvent, et nos poumons peuvent se reposer) . Chaque fois qu’on s’endort on respire plus doucement pendant un moment: le temps que le taux de dioxyde de carbone monte a sa vitesse de croisière. Si vous êtes anxieux, si vous avez une tendance à l’hyperventilation la journée, si vous prenez certains médicaments, le taux de dioxyde de carbone est plus bas et donc la marche à gravir est plus important – certains s’arrête carrément de respirer un moment – et donc fassent un apnée. Plus qu’on a du mal à s’endormir, plus qu’on fasse des apnées. Dans ce cas, il est rare d’avoir besoin d’une machine de ventilation: et de toute maniere, elles ont tendance d’empirer les choses. Or d’autres causes des apnées centrales existent: votre médecin du sommeil va faire le bilan nécessaire (sauf chez vous, il est possible qu’il a déjà été fait avec le bilan pour la fatigue chronique). Si on trouver une autre cause, un traitement sera mis en place et les apnées vont s’améliorer. Sinon on est devant le problème d’une respiration instable. L’apprentissage des techniques de relaxation afin d’endormir plus vite, une augmentation de l’exercice physique la journée et l’exposition à la lumière de jour le matin va faciliter votre endormissement. Bon courage et tenez-nous au courant.

14 réponses de 1 à 14 (sur un total de 14)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.