• phiver a répondu au sujet Mouchard et voyeurisme dans le forum Utilisateurs de machine à pression positive (PPC ou CPAP) il y a 3 ans et 6 mois

    bonjour à tous,

    je voudrais bien prendre position sur cette télé – observance , mais , sans jeu de mots, on me » masque » beaucoup de choses.
    Les informations données au fabricants comment seront elles exploitées?
    Par le fabricant lui même, par notre prestataire ou part un tiers mandaté par la sécu ou le fabricant?
    Comment gérer en temps réels 600000 machines?
    Je ne comprends pas l’objectif de cette tele observance : 94% des français portent leurs masques plus de 3 h ( heure légale) .
    qu’est ce qui va faire que les gens vont plus porter le masque grâce à ce tele observance? je ne vois pas
    maintenant coté SOU , ca va couter 50 millions d’euros pour faire combien d’economie? n’est ce pas justement le contraire depenser plus pour certains industriels et  » politiques » ?

    Voilà aucune vraie réponse ne m’est apparue claire nette et precise pour le biendu malade .

    J’aimerai que vous essayez de me répondre globalement.

    ( je n’ai pas encore pris position mais pour l’instant je ne vois pas l’avantage pour le malade.Me trompe je?)
    Bien cordialement
    phiver

    • Il est clair que cette mesure est imposée par l’assurance maladie d’abord pour des raisons comptables et pour faire la chasse à ceux qui n’utilisent pas (suffisament) leur machine. Le chiffre de 94% d’utilisateur est malheureusement trop optimiste, il est beaucoup plus bas de 70 à 84% selon les enquêtes. Ensuite on peut y voir des avantages. Le prestataire qui est le destinataire de l’observance envoyée par la machine pourra déceler une baisse d’utilisation éventuelle et donc réagir en appelant le patient plutot que de ne pas savoir ce qui se passe et prendre des nouvelles du patient 6 mois après. Ceci étant ce système dans la loi ne transmet que la durée d’utilisation , c’est à dire un paramètre insuffisant au regard de ce qui peut poser problème dans la machine. L’obligation de la sécu est en cela très différente du programme Respir@dom qui permet la surveillance d’autres paramètres de la machine et qui implique en plus le patient sur son ressenti et son état.