Les conséquences médico-économiques du SAS

Isabelle Durand-Zaleski, directrice de l’URC ECO Ile de France (Unité de Recherche Clinique en Economie de la Santé),  qui met en place l’évaluation médico-économique de Respir@dom est intervenue au Colloque des Industries du Numérique et de la Santé en février 2012 sur les conséquences médico-économiques du SAS.

Le syndrome d’apnées du sommeil touche environ 5% de la population et entraîne des coûts de natures diverses : complications cardiaques, accidents de la route, perte de productivité…
Il est sous-diagnostiqué, et, lorsqu’il est non traité, entraîne des coûts accrus pour la Sécurité Sociale. Les études montrent que son diagnostic et sa prise en charge par PPC sont médicalement et économiquement d’une efficacité certaine, l’objet du projet Respir@dom est de déterminer si le télésuivi rapproché de l’appareil de PPC et l’accompagnement du patient peuvent renforcer positivement cette efficacité.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualites SAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.